Pourquoi j’ai adhéré à Cap 21

Ecrit le 25 octobre 2009

cap21En adhérant au MoDem après les présidentielles de 2007, j’ai également adhéré à un projet politique basé sur l’humanisme mais aussi sur le respect de notre environnement.

La conscience écologique du MoDem est dans sa génétique et elle est portée par de nombreuses personnes au sein du mouvement. Certains issus des Verts, comme Jean-Luc Bennahmias ou Yann Wehrling, ou d’autres de Cap 21, comme Corinne Lepage.

A la création officielle du Mouvement Démocrate à Villepinte en décembre 2007, j’avais cru comprendre que l’UDF et Cap 21 se fondaient dans une famille commune et ouverte à tous : le MoDem.

Prenant pour la première fois ma carte dans un parti politique, je me définissais, bien sûr, comme MoDem, mais également comme héritier de l’UDF et adhérant de facto aux idées environnementales de Cap 21.

C’est dans cette logique que j’ai défendu les couleurs du MoDem en étant candidat aux cantonales quelques mois plus tard.

J’ai proposé à la population, à cette occasion, un programme fortement marqué par le développement durable (et qui fut salué comme tel par les observateurs). C’est donc naturellement que j’ai associé ma candidature à Cap 21 en plus du MoDem.

Les mois passèrent et en interne on constata que la fusion entre les membres de Cap 21 et ceux du MoDem ne se fit pas. C’est même deux entités qui continuèrent à vivre côte à côte avec parfois même des tensions importantes…

Le projet initial était cependant d’unir les forces et les idées dans un nouveau et grand parti et cela se traduisit, finalement,  par un affaiblissement en matière de fonctionnement et de communication.

Et pourtant sur le fond, et c’est cela qui compte vraiment, la cohérence est toujours là. L’humanisme implique aussi le respect de l’environnement de l’Homme. Quand j’ai entendu le discours de Corinne Lepage à la Grande Motte en septembre dernier, je fus enthousiaste.

Malheureusement, je suis contraint de constater que je suis MoDem mais pas Cap 21. Je pensais qu’après deux ans d’existence du MoDem, cette différence n’existerait plus et que tout adhérent du MoDem serait, de fait, membre de Cap 21 et vis versa…

Sans doute était-ce là un peu de naïveté de ma part. Et bien soit ! Tel Lagardère (« Le Bossu »), « si Cap 21 ne vient pas à moi, j’irai à Cap 21 » !

C’est ainsi que j’ai adhéré, hier, à Cap 21. Je souhaite de cette façon, réaffirmer mes convictions écologistes. En outre, je crois que pour éviter que cette cohabitation entre deux mouvements au sein d’un des deux ne nuise à l’intérêt collectif au profit de quelques ambitions personnelles, la solution est peut-être dans la réunification effectuée par les adhérents eux-mêmes.

Avec une double adhésion, nous ferons ainsi un « Villepinte » de fait, puisque celui de droit à échoué, et  nous assurerons une fusion par la base, véritable ingrédient de nos futurs succès électoraux…

Adrien Debever

Adhérent MoDem et Cap 21

http://www.wikio.fr


Tags: , , , ,
Posté dans Gironde, National, Vie politique | 17 Commentaires »

17 Commentaires à “Pourquoi j’ai adhéré à Cap 21”

  1. Mirabelle Dit:

    Chacun voit midi à sa porte et tout le monde peut se tromper de porte …

  2. Adrien Debever Dit:

    Sauf s’il s’agit de deux portes d’une même maison…

  3. Mirabelle Dit:

    tu sais, dans une maison les portes ne donnent pas toutes au même endroit !

  4. pierre Dit:

    Bonjour Adrien,

    Et si demain, des candidats Cap 21 non MoDem se retrouvent sur des listes EE en concurrence avec des listes MoDem, tu feras quoi ?

    Moi, je suis adhérents Cap 21 depuis plus d’un an et devant la tournure des événements, je commence vraiment à me poser des questions… Faut-il attendre 3 ans (durée de fusion prévue aux statuts) pour éclaircir les relations entre Cap 21 et me Mouvement démocrate ?

  5. Adrien Debever Dit:

    Justement, il y a surement des cloisons à abattre…

  6. Adrien Debever Dit:

    Bonsoir Pierre,

    Je suis d’accord, il faudrait peut-être éclaircir officiellement les relations Cap 21 et MoDem.

    Cela permettrait d’éviter des confusions aux moment des régionales qui, à mon avis, seront préjudiciables pour tous et incomprises par les électeurs…

  7. Mirabelle Dit:

    ouais, et les murs porteurs ?

  8. nanni Dit:

    salut , à chaud quelques mots à la suite de ce que tu nous racontes de ton engagement merci encore de ta liberté de paroles

    le moins qu’on puisse dire c’est que le national ne sait pas gérer sa diversité, cap21 et ex-udf , tendance droite tendance gauche, il croit que c’est le saint esprit qui va s’en occuper,!!! résultat il y a hémorragie des adhérents et on continue à programmer des lignes politiques électoralistes, incohérentes . On peut considérer que la priorité absolue est de faire des élus, il faut assumer alors des positions qui n’ont rien d’original, ou plutôt dont l’originalité réside dans le grand écart , un exercice toujours traumatique

    En revanche si on respecte le point de départ idéologique du MODEM, le dépassement gauche , droite , on devrait déboucher sur une ‘alternative, celle d’une politique plus démocratique originale et à visée écologique , une rupture avec ce qui existe. Mais d’abord une rupture avec la façon de faire de la politique, Evidemment cela a un prix, surfer dans une sorte de beni-ouiouisme sur des valeurs démocrates ne vaut pas une volonté déterminée à en découdre avec les usurpateurs de pouvoir qu’ils soient de gauche ou de droite ou du centre.

    Quoi dire au citoyen sur notre mouvement ? on est réformistes ou révolutionnaires ?et si on n’est que réformistes , on est peureux face aux forces économiques qui nous façonnent ou courageux. ?

    Je reproche au national de ne pas avoir mis en exergue la complexité contemporaine de tout ce qui touche à la démocratie et éviter le débat en menant une réflexion collective sur ce thème c’est ce que nous allons tenter au plan local pour être capable demain de dire au citoyen

    « je suis démocrate ,c’est ma sensibilité essentielle en politique et voilà ce que j’entends par être démocrate dans le monde d’aujourd’hui. » S’il continue à voter à droite ou à gauche , si notre militantisme n’arrive pas à avoir une audience , si nos adhésions diminuent au lieu d’augmenter , alors il faut s’interroger , c’est ce que tu as fait et ta réponse qui est loin d’être simpliste et facile conserve une logique que je salue

  9. pierre Dit:

    Adrien,

    Tu ne réponds pas à ma question… Toi et moi sommes à la fois adhérent MoDem et Cap 21. Que feras-tu si des candidats Cap 21 se retrouvent sous la bannière Europe Écologie contre des listes MoDem ?

    Ne faudrait-il pas un congrès extraordinaire Cap 21 pour en débattre, si Corinne Lepage propose de faire cavalier seul avec EE ?

  10. Adrien Debever Dit:

    Merci Nanni pour ton message, je suis d’accord avec toi.

    Notre direction (au sens large) et même chaque adhérent nous devrions avoir une démarche de remise en question. C’est la clé de nos succès futurs…

  11. Adrien Debever Dit:

    Pierre,

    Sur cette question précise, je crois qu’il faut faire une différence:

    Si quelques adhérents de Cap 21 jouent leur carte perso en allant sur des listes autres que MoDem: dans ce cas je désapprouve, au MoDem de réagir mais il n’y a pas de révolution.

    Si par contre c’est la direction de Cap 21 et Corinne en tête qui officialise une position différente de celle du MoDem, là il y a gros problème et mise au point obligatoire (séparation et donc choix pour les adhérents que nous sommes). Dans ce cas c’est la sauvegarde de notre projet humaniste qui guidera mon choix.

    Enfin, je crois, en effet, qu’un Congrès de Cap 21 pour débattre de cela et surtout trancher sur son positionnement politique, serait bien utile…

  12. demos Dit:

    Je suis dans la même situation qu’Adrien.j’ai adhéré au Modem, n’ayant jamais fait de politique, conquise par le projet humaniste, démocrate,projet d’espoir, mais depuis la fondation du Modem,notre adhésion,le monde a changé, la crise financière a précipité la chute, entrainant des drames humains sociétaux où la seule valeur argent conduisant à des profits toujours plus importants par n’importe quel moyen, au mépris du respect humain, environnemental,ne devait plus continuer car elle aller mener l’humanité à sa perte.J’ai alors adhéré aussi à Cap 21 car je trouvais que les deux étaient complémentaires et permettaient d’ agir, de construire ce monde nouveau auquel nous aspirons.
    Aux européennes, cette prise de conscience s’est traduite par la poussée écologique : si nous continuons à produire n’importe comment, dans le sens de toujours plus, pour la recherche sans fin du profit et intérêts financiers, notre planète finie ne pourra pas répondre à ce toujours plus, et cela se retournera contre l’humanité,sa santé, sa survie.
    Le Modem partage ces idées mais ne les affirme pas assez clairement.Je pense que le projet humaniste du Modem ne pourra exister réellement que lorsque on mettra d’abord en avant le « vivre autrement » de Cap 21 (Corinne Lepage) avec tout ce respect de la planète nourricière,condition nécessaire pour une société démocratique, humaniste sociale et non l’inverse.
    Nous sommes entrain de développer les mêmes dérives que les autres partis que nous combattons. Je reconnais que le chemin n’est pas clair pour les régionales.

  13. Adrien Debever Dit:

    Je suis d’accord avec demos.

    Il nous faut pour les régionales un programme qui intègre le développement durable mais avec notre identité et un positionnement politique clair.

  14. Thierry Dit:

    Alors toi aussi, tu es atteint de « verdolatrie » (dixit notre président départemental) et toi aussi tu penses que l’herbe est plus verte là-bas qu’ici (dixit notre président départemental). Je te trouve très courageux et j’espère que cela ne nuira pas aux relations étroites, en ta qualité de trésorier, que tu as su développer, jusqu’alors, avec notre président.

  15. Adrien Debever Dit:

    Au contraire, je lutte contre la « verdolaterie » et autres effet de mode. J’incite toutes les composantes du MoDem à rester unies et fidèles à leur objectif originel.

    Car on se fout de la couleur de l’herbe du voisin, c’est la vitalité de celle du MoDem qui m’intéresse.

  16. Pierre BRAUN » Le départ programmé de Corinne Lepage ? Dit:

    […] On ne sait pas ce qu’il se passe dans ce parti qui se dit pourtant membre fondateur du MoDem. A tel point que certains tentent l’aventure pour le découvrir, comme Adrien. […]

  17. Adrien DEBEVER » Archives du Blog » Cap 21 : les masques sont tombés ! Dit:

    […] s’ajoute mon vécu personnel : j’ai souhaité adhérer à ce parti à l’automne dernier (voir un article précédent), or, je me suis rendu compte à de la réunion du 05/02 que mon adhésion n’était pas […]

Laisser un Commentaire


  • Lettre d’information


    Adresse email :  
    Inscription
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives


  • Vivons Lacanau

  • Vivons Lacanau

  • Génération Aquitaine
  • Tags


  • Wikio - Top des blogs - Politique
  • http://www.wikio.fr
    annuaire francophone