Bonne année 2014 !

Ecrit le 2 janvier 2014

14Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne année 2014 !

Je vous transmets ici tous mes vœux de santé, bonheur et réussite pour vous et vos proches.

Dans une période si difficile, où aucune solution ne semble pouvoir venir de nos dirigeants nationaux et européens, 2014 doit être l’année du retour du citoyen dans la gestion de notre destin commun.

Face aux grands mécanismes mondiaux tant économiques que sociaux, le secret du redressement de notre pays passera peut-être par les gestes du quotidien, par le bon sens de chacun, par notre capacité à retrouver des réflexes collectifs dans nos actes les plus triviaux.

Finalement, c’est au niveau de nos communes que l’action politique et citoyenne reste la plus palpable et la plus démocratique. En mars prochain, les élections municipales vont renouveler les élus en charge de la gestion de nos villes et villages. C’est un rendez-vous précieux à ne pas manquer. Il faut faire émerger une nouvelle génération d’élus locaux prête à relever les défis des mois à venir avec courage, pragmatisme et espoir !

Engagez-vous, votez massivement à ces élections de la proximité, devenez acteur, présentez-vous aux suffrages de vos concitoyens. Reprenons le contrôle de notre avenir !

Inspirons-nous d’Invictus, ce poème de William Henley qu’aimait particulièrement Nelson Mandela :

« […] Je suis le maître de mon destin, je suis le capitaine de mon âme »

Avec mes amitiés,

Adrien Debever


Posté dans National | Aucun Commentaire »

Université de rentrée 2013 : Le temps de la raison

Ecrit le 30 septembre 2013

15L’Université de rentrée 2013 du Mouvement Démocrate restera marquée par un positionnement politique rassembleur et pragmatique.

C’est en Bretagne à Guidel, pour la deuxième année consécutive, que c’est déroulée la rentré politique du MoDem et de François Bayrou. Ce dernier a acté sa déception vis-à-vis de la présidence Hollande qui n’a pas respecté ses engagements de campagne et se retranche dans une politique partisane et frileuse. Comment ne pas dénoncer le matraquage fiscal, l’absence de moralisation de la vie publique, l’absence de politique industrielle…

François Bayrou a donc ouvert un nouveau temps politique pour son mouvement, celui d’une opposition pragmatique et objective au Gouvernement et cela sur fond de réunion des courants centristes. Depuis plusieurs semaines, en effet, il a renoué les liens avec Jean-Louis Borloo et son nouveau parti l’UDI. C’est un rapprochement de raison qui s’appuie sur le constat de la déliquescence du centre quand il est divisé et sur la nécessité de faire front commun lors des Européennes pour faire exister nos voleurs et notre projet.

Ce rapprochement ne signifie par une fusion des familles centristes mais un travail collectif autour d’un futur projet commun.

Cette évolution de stratégie du MoDem au niveau national, peut surprendre et être critiqué mais il s’appuie sur la réalité de la gouvernance du pays depuis la Présidentielle. Certains avaient d’ailleurs anticipé dès le départ ce risque et avaient entretenu un travail au centre important. Il y a 1 an, lors de l’Université de rentrée 2012 du MoDem, la fédération de Gironde avait ainsi présentée, non sans critique, sa démarche de « Gironde au Centre ». Une intuition largement validée par les faits aujourd’hui !

Les autres grands moments du week-end :

  • La passionnante intervention d’Antoine Sfeir expliquant la situation au Moyen-Orient.
  • L’échange entre Jean Lassalle et Axel Kahn, partis chacun à la rencontre des Français, qui livrent un constat très préoccupant de la situation de nos territoires et de l’état d’exaspération de ceux qui n’ont jamais la parole. Reste malgré tout quelques pistes d’espoir pour le futur…
  • La présentation de la nouvelle équipe nationale des Jeunes Démocrates où l’influence girondine est encore forte.
  • Et bien sûr le traditionnel grand moment de convivialité de l’Université avec l’apéro Aquitain, cette année sous les couleurs du réseau Génération Aquitaine. Beaucoup de monde dont François Bayrou et l’équipe du Petit Journal pour profiter des spécialités de notre région !

Voir les photos :

Lire plus »


Tags:
Posté dans National, Vie politique | Aucun Commentaire »

Lancement de mon premier roman : « Chroniques d’une PME en péril »

Ecrit le 26 août 2013

Chroniques d'une PME en périlJe viens de finir l’écriture de mon premier roman : « Chroniques d’une PME en péril ». C’est un roman politico-économique qui se déroule dans une PME produisant en France.
 
Afin d’attirer l’attention d’un éditeur, je l’ai mis en vente à un prix défiant toute concurrence sur Amazon car plus il y aura de ventes et plus les chances d’être édité seront importantes.
 
Je compte donc sur votre soutien par l’achat de mon livre sur Amazon, en espérant que sa lecture vous plaira.
 
Pour cela, c’est assez simple :

Le lien pour acheter le livre (paiement sécurisé par CB) :

cliquez ici

Pour le lire Amazon met à disposition son logiciel de lecture gratuit (Kindle) à télécharger sur le lien suivant (avec création d’un compte personnel) :

http://www.amazon.fr/gp/feature.html/ref=kcp_pc_mkt_lnd?docId=1000539813
 
Si cela vous a plu n’hésitez-pas à faire des commentaires sur la page de vente du livre (eux aussi auront leur importance pour être remarqué par un éditeur).
 
Merci beaucoup d’avance pour votre soutien !
 
Bonne lecture.

Adrien Debever

 


Tags: ,
Posté dans Economie, National | 1 Commentaire »

Signature de la pétition pour un referendum sur la moralisation de la vie publique

Ecrit le 8 avril 2013

Au-delà des cas personnels et des faiblesses humaines, les derniers scandale politico-financiers démontrent surtout l’urgence de réformer le système politique français.

Le pouvoir est depuis trop longtemps confisqué par quelques uns. Il faut du renouvellement, de la jeunesse, de la féminisation, de la pluralité politique, de la transparence et de la simplicité.

Seule une loi portée par la force du referendum peut amener ces changements profonds. On ne peut pas demander à une classe politique sclérosée de se réformer par elle-même. C’est au peuple de s’exprimer directement, première étape à la reconstitution d’un lien fort entre les Français et leurs élus.

C’est dans cet espoir que je signe aujourd’hui la pétition pour un référendum sur la moralisation de la vie publique (encadrer les conflits d’intérêt, création d’une autorité indépendante de contrôle du patrimoine des élus, règle sur le non-cumul de mandats, introduction de la proportionnelle à l’Assemblée Nationale…) !

Cliquez ici, pour retrouver la pétition et la signer

Adrien Debever


Tags: ,
Posté dans National | Aucun Commentaire »

Bonne année 2013 !

Ecrit le 1 janvier 2013

Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne année 2013 !

Je vous transmets ici tous mes vœux de santé, bonheur et réussite pour vous et vos proches.

2013 sera une année politiquement marquée par la préparation des enjeux locaux et sous le signe de la proximité dans une période si difficile et incertaine.

Plus que jamais, face à l’impuissance de nos élites et de nos dirigeants nationaux et européens à faire face aux enjeux de notre époque, la réponse devra venir de la base, de nous tous dans notre contexte local. Haut les cœurs et place à l’action !…

Avec mes amitiés,

Adrien Debever


Tags:
Posté dans National, Vie politique | Aucun Commentaire »

Retour sur l’Université de Rentrée 2012 du MoDem à Guidel

Ecrit le 30 septembre 2012

Déjà ma 6ème Université de rentrée depuis mon adhésion en mai 2007 au MoDem, alors en création…. Cette année, le rendez-vous était donné à Guidel, en Bretagne. L’affluence y fut modeste et l’ambiance fraîche, tout comme l’était la température de cette fin septembre….

Néanmoins, cette Université de rentrée ne fut pas inutile, ni inintéressante. Bien au contraire ! Ce rendez-vous a permis de constater que : le parti était encore vivant,  et son leader, François Bayrou, tout autant ! L’occasion aussi de se positionner face à l’évolution du centre depuis la présidentielle et plus particulièrement depuis la création d’une nouvelle dynamique autour de Jean-Louis Borloo : l’UDI.

La clarification de notre positionnement politique était en effet vitale pour notre avenir, pour nos élus et nos militants avant d’aborder le défi des municipales dans 18 mois.

Ce qui restera de Guidel ? Le MoDem, n’en déplaise à certains finalement peu nombreux, n’est pas dans la majorité présidentielle. Le MoDem  n’a pas, non plus, vocation à être fusionné ni intégré dans la confédération centriste de l’UDI.

Par contre, le MoDem fixe l’objectif de créer et développer un partenariat privilégié avec l’UDI et ses composants. Cette main tendue de François Bayrou à Jean-Louis Borloo doit permettre d’éviter une guerre des centres avec des dilemmes inconciliables pour certains élus. C’est aussi la volonté d’imaginer un centre uni dans la perspective des municipales et des européennes.

Avec la création, à la fin de cet été 2012, de l’association « La Gironde au centre« , le MoDem Gironde était, ainsi, à l’avant-garde de cette nouvelle stratégie !

Co-fondée par le MoDem 33 et le Parti Radical 33, cette association a, en effet, pour vocation de réunir tous les courants centristes au sein d’un partenariat privilégié afin d’être unis lors des prochaines échéances locales.

Enfin, le rendez-vous de Guidel aura été aussi très important pour les Jeunes Démocrates. Outre le traditionnel apéro aquitain et  notre participation comme intervenant à certaines tables rondes (pour ma part sur celle de : « Emploi, chômage, prend-on les bonnes mesures ? »), eut lieu le Conseil National des JDem. Ce fut l’occasion de présenter le bilan de l’équipe de la mandature 2010-2012 qui touche à sa fin ; un bilan largement positif pour l’équipe qui a tenu ses engagements.

Lire plus »


Tags: , , ,
Posté dans Gironde, Jeunesse, National, Vie politique | Aucun Commentaire »

Et maintenant ?

Ecrit le 16 juillet 2012

Depuis le 6 mai dernier,  nous avons donc un nouveau Président, un Président « normal » même !

Cela reste un concept assez curieux, mais en tout cas, les Français ont fait le choix d’une alternance « normale » : à la droite succède la gauche. Peut-être trop de normalité dans une période marquée par des difficultés qui, elles, sont hors normes …

Bref, Nicolas Sarkozy a laissé le pouvoir à un PS tout puissant qui contrôle dorénavant toute la politique en France : L’Elysée, le gouvernement, l’Assemblée Nationale, le Sénat, les régions, la majorité des Départements et des grandes villes du pays. Sale temps pour les adeptes du pluralisme politique et des contre-pouvoirs !

Inutile de revenir sur le choix des Français, il était clair dès le premier tour de la présidentielle : bipolarisation et conservatisme ; le tout baignant dans la peur de l’avenir avec, comme pensée unique, la politique de l’autruche. Le second tour de la présidentielle n’aura été qu’un vote « pour » ou « contre » la personne du Président sortant. Les législatives, un mois plus tard, n’ont-elles pas été une pure perte de temps ? Les Français n’y ont manifesté aucun intérêt et ceux qui sont allés voter, l’ont fait sans  imagination, de façon mécanique, bien éloignée des enjeux réels et majeurs de cette nouvelle mandature.

Le sarkozysme aura vécu et avec lui les ambitions de la droite soi-disant « populaire » aux valeurs si peu humanistes. Qui s’en plaindra ? Au regard des 5 années passées dans une opposition pragmatique et constructive au sein du Mouvement Démocrate, sûrement pas moi !

Néanmoins, le tout Etat PS ne fait pas rêver ; il ne fait déjà plus rêver grand monde. Les promesses de campagne sont bien lointaines et les premières mesures n’annoncent rien de bon : dépenses publiques, imposition des classes moyennes, alourdissement  des charges pour les entreprises…

Les perspectives des mois à venir semblent promettre toujours plus de chômage, avec son effet boumerang sur le pouvoir d’achat.

Lire plus »


Tags: , ,
Posté dans National, Vie politique | 3 Commentaires »

Best of de Génération Bayrou en France !

Ecrit le 30 juin 2012


Tags:
Posté dans Jeunesse, National, Vie politique | Aucun Commentaire »

Je voterai blanc au second tour de la présidentielle

Ecrit le 4 mai 2012

Au lendemain de la déclaration de François Bayrou sur le second tour de la présidentielle où il ne donne pas de consigne de vote mais indique son vote personnel en faveur de François Hollande, j’ai décidé de rendre public mon vote pour dimanche prochain.

J’ai adhéré pour la première fois à un parti politique, le MoDem alors en création, dans l’entre-deux tour de la présidentielle de 2007 car j’adhérais complètement au programme économique de François Bayrou et je craignais les dérives de la présidence Sarkozy qui s’annonçait.

Les 5 années écoulées m’ont confirmé dans mon choix et dans mon engagement qui fut total et sans réserve aux cotés de François Bayrou.

Le dimanche 22 avril dernier, les Français n’ont pas souhaité mettre au deuxième tour de l’élection présidentielle, François Bayrou et son projet politique et de Société. C’est un profond regret que j’ai déjà exprimé.

Les deux finalistes issus de la bipolarisation classique de notre pays ne répondent ni l’un ni l’autre aux besoins actuels de notre pays.

Je déplore et n’adhère en rien à l’orientation de la campagne de Nicolas Sarkozy, je ne partage pas les valeurs qu’il porte et qui ont trop souvent influencées son action à la tête de l’Etat. Néanmoins, je ne verse pas pour autant dans les excès qui voudraient faire de Nicolas Sarkozy un danger pourla Républiqueet notre Démocratie. Ces périls là, notre pays les a connus dans un autre temps, nous ne sommes pas, heureusement, dans une telle situation !

Je ne cautionnerai pas, non plus, le programme de François Hollande, en particulier dans le domaine qui m’est cher, celui de l’économie, où le projet du candidat socialiste est suicidaire. Par ailleurs, je n’ai aucun enthousiasme à la perspective d’un « tout Etat PS » (exécutif, législatif, collectivités…) sans contre-pouvoir qui n’offre aucune garantie en terme de pluralisme et transparence politique.

En conséquence et en conscience, dimanche 6 mai, je voterai blanc, ce qui n’est en rien un vote facile ou satisfaisant mais un vote d’attente dans l’espoir de reconstruire rapidement une force politique centrale et pragmatique au service des Français et de notre pays…

Adrien Debever

Président des Jeunes Démocrates de Gironde

1er Vice-président national des Jeunes Démocrates

Coordinateur de la campagne Génération Bayrou


Tags: ,
Posté dans National, Vie politique | 1 Commentaire »

Les coqs sont devenus autruches !

Ecrit le 25 avril 2012

Hollande et Sarkozy au second tour et presque 30% des votants sur les extrêmes. Ainsi se sont exprimés les Français lors du premier tour de la présidentielle 2012.

Nous sommes au cœur d’une des plus terrible crise économique et sociale que notre pays est connu et la réponse des Français est donc : conformisme dans l’éternel duel droite/gauche et réactions passionnelles de peur et de replis sur soi avec une forte poussée des extrêmes.

Comme ne pas se dire que l’on a raté un rendez-vous majeur avec notre histoire et notre avenir ? Comment ne pas trouver cette réponse démocratique, et donc incontestable, pas à la hauteur des enjeux et des défis que nous avons à relever ?

La situation du pays réclamait en principe un sursaut, un changement profond aussi bien de notre fonctionnement politique que de nos priorités en matière économique, sociale et financière. Or qu’en est-il réellement ?

Les électeurs de Marine Le Pen et Jean-Luc Melanchon ont manifesté par leur vote un raz le bol du système, la volonté d’un changement brutal et leur souffrance face aux difficultés actuelles. Tout cela est louable et même compréhensible mais que reste-t-il, aujourd’hui, de leur vote ? Et demain ?

En réalité les deux finalistes tentent une danse du ventre qui demande beaucoup de souplesse pour obtenir leurs voix le 6 mai prochain mais aucune illusion à avoir. Dès le 7 mai, le vainqueur gouvernera avec ses amis et son programme. Les 30 % de Français ayant voté pour les extrêmes seront oubliés !

Et pour les plus de 50% de votants qui ont opté pour Hollande ou pour Sarkozy, cela est-il réellement par adhésion au bilan du Président sortant ou par croyance utopique dans les trop belles promesses du programme de François Hollande ?

Cela ne fut-il pas plutôt l’expression d’un réflexe plus ou moins conditionné de rejet de l’un ou pour un pseudo vote utile ? Un vote utile pour qui d’ailleurs ?

Pour la France ? On peut en douter quand le résultat sera le statut quo puisque le vainqueur sera issu de ceux qui gouvernent ce pays depuis 30 ans.

Lire plus »


Tags:
Posté dans National, Vie politique | 5 Commentaires »

  • Lettre d’information


    Adresse email :  
    Inscription
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives


  • Vivons Lacanau

  • Vivons Lacanau

  • Génération Aquitaine
  • Tags


  • Wikio - Top des blogs - Politique
  • http://www.wikio.fr
    annuaire francophone