Sud Ouest : « L’union, avec modération »

Ecrit le 17 septembre 2014

Le Modem girondin se déclare prêt à l’union avec l’UMP sur une ligne « juppéiste ».

SO17.09

«Reconstruire la France », c’est le vaste programme que s’est assigné le Modem pour son Université d’été qui se déroulera samedi et dimanche à Guidel, en Bretagne, au terme d’une semaine particulièrement chargée sur le plan politique avec le discours de politique générale de Manuel Valls, la conférence de presse de François Hollande et le retour, désormais certain, de Nicolas Sarkozy dans la vie politique active.

Un retour qui ne surprend pas les cadres girondins du Modem mais qui, pour l’élu bordelais Fabien Robert, va contribuer, dans un phénomène « Tout sauf Sarkozy », à ressouder une gauche actuellement en morceaux.

Pour le président départemental Joan Taris qui faisait hier matin sa rentrée, avec l’exécutif du Modem, le come-back de l’ancien président est presque anecdotique tant il était programmé. Et Nicolas Sarkozy ne trouve toujours pas grâce aux yeux des centristes. « Pour lui, explique Joan Taris, la fin continue de justifier les moyens et ce n’est pas notre ligne. »

Alain Juppé peut-il dès lors être le candidat des centristes ? La question peut se poser tant la main tendue par François Bayrou au maire de Bordeaux est devenue un bras tendu. « Question de circonstances, répond Joan Taris. Alain Juppé a d’abord son chemin à parcourir. » Mais il ne nie pas que le Modem est évidemment plus en phase avec Juppé qu’avec Sarkozy.

« Le Département à portée »

L’UMP en Gironde convient d’ailleurs bien au parti centriste qui refuse de se prononcer sur une quelconque préférence pour la présidence des cousins de l’UDI. Et les bayrouistes du département ne voient aucune objection à se ranger derrière l’UMP Yves d’Amécourt, « Modem-compatible » pour se lancer, en mars prochain, à la conquête du Département.

« Avec le redécoupage cantonal qui va diminuer la prime au sortant, les résultats des municipales et le vote-sanction du gouvernement, je suis persuadé que le Département est à notre portée si nous parvenons à faire l’union avec l’ensemble de l’opposition départementale. »

Joan Taris va même plus loin en pariant sur la conquête à droite du canton de Carbon-Blanc, le fief de Philippe Madrelle, fissuré lors des dernières municipales.

Si le Modem laisse sans état d’âme le leadership départemental à Yves d’Amécourt, il le revendique en revanche pour les régionales de décembre 2015 avec le député béarnais Jean Lassalle. « C’est le seul en mesure de faire basculer l’Aquitaine, a priori élargie au Limousin et au Poitou-Charentes. » L’idée est lancée, elle doit cheminer. Comme Jean Lassalle.

Source : Sud Ouest du 17/09/14

Version papier


Tags: , , , , , ,
Posté dans Dans la presse, Gironde, Vie politique | 1 Commentaire »

Un printemps très réussi !

Ecrit le 19 mai 2011

C’est sous un beau soleil médocain que s’est déroulé, le week-end dernier, le Printemps des Démocrates.

Cet événement organisé par les Jeunes Démocrates de Gironde a mobilisé les Aquitains de tous ages mais également des jeunes des quatre coins de la France puisque les JDem tenaient Congrès à cette occasion (le premier organisé hors de la région parisienne).

Ce rassemblement fut marqué par la richesse et la diversité du programme proposé. Ainsi, des débats de fond sur les PME, l’emploi, la dépendance, les collectivités locales se sont succédés en parallèle avec des formations IFED sur l’urbanisme, du média-training ou encore un exposé sur les secrets de la campagne Forces Aquitaines.

Le succès de cette programmation était assuré par la qualité des intervenants tels que : Véronique Fayet (Shadow Cabinet et Adjointe au Maire de Bordeaux), Martine Moga, Joan Taris, Patrick Beauvillard (Conseillers Régionaux), Alain Ribet (Directeur d’Objectif Aquitaine), Mustafa Yildiz (Chef d’entreprise et talent des cités), Alain Cazabonne (Maire de Talence), Xavier Loriaud (Conseiller Général) et bien d’autres…

Le point d’orgue du week-end fut le débat avec les deux mousquetaires de François Bayrou à l’Assemblée Nationale : les députés Jean Lassalle et Abdoulatifou Aly. Personnalités hors normes, ils nous ont apporté leur éclairage sur l’actualité et la perspective des présidentielles.

Enfin le Printemps des Démocrates a permis de se retrouver et d’échanger dans la convivialité durant un samedi soir chantant et festif et un dimanche placé sous le signe de la gastronomie des terroirs.

Qu’on se le dise : les Démocrates sont en pleine forme et plein d’idées, prêts à relever tous les défis et à changer la politique de notre pays !

Article de Sud Ouest du 14 mai

Photos du week-end :

Lire plus »


Tags: , , , , , , , , , ,
Posté dans Gironde, Jeunesse, National, Vie politique | Aucun Commentaire »

La Direction du MoDem 33 clarifie ses positions

Ecrit le 16 septembre 2009

conference-de-presse-modem-33Faisant suite aux universités d’été du MoDem, la Direction du Mouvement Démocrates de Gironde tenait, hier, place de la Victoire à Bordeaux une conférence de presse.

Etaient présents auprès de leur Président (Joan Taris), les Vice-présidents ( Jacques Mangon, Sophie Mette et Muriel De Portbail), ainsi qu’Alain Cazabonne (Maire de Talence et Président de l’Association des élus Démocrates à la CUB), Pierre Braun (Délégué départemental), Xavier Loriaud (Conseiller Général et Président de la FED), Adrien Debever (Trésorier départemental), Aymeric Bersihand (Président des Jeunes Démocrates 33), Philippe Meynard (Maire de Barsac et Secrétaire départemental chargé des élections) et Marie-Eve Michelet (Secrétaire départementale chargée des relations presse).

L’échange se fit essentiellement autour des prochaines élections régionales, et tout particulièrement sur  les possibles alliances, manifestement sujet principal de l’intérêt des journalistes ! Il n’est d’ailleurs pas certain que les citoyens aient la même hiérarchie des priorités…

Il fut confirmé et ainsi officialisé que le MoDem serait autonome au premier tour dans toutes les régions de France.

Concernant « l’entre-deux » tour en Aquitaine, une alliance avec l’UMP est rendue impossible du fait de l’identité même de sa tête de liste, Xavier Darcos, candidat parachuté en Gironde en direct de l’Élysée. C’est cette particularité qui explique qu’il ne faut pas voir dans cette position d’éventuelle conséquence sur le partenariat de projet établi avec Alain Juppé.

Ce qui n’entraîne pas, pour autant, une alliance automatique avec Alain Rousset, comme  certains journalistes cherchaient à le faire dire, hier. Cette éventualité paraît même assez compliquée en l’état… Il est évident pour tout le monde que les options possibles, au soir du premier tour, seront différentes et se détermineront selon les résultats obtenus par les principales listes. Aussi, la liste MoDem peut poursuivre son chemin de façon autonome (surtout si elle atteint son objectif de dépasser largement les 10%) ou bien décider de s’allier avec les Verts, ou  avec le PS, ou bien encore de se retirer…

Mais quelque soit le scénario, et quoi qu’il puisse arriver, les décisions du MoDem se prendront au regard de la défense de nos idées et de notre programme, en privilégiant la capacité et la volonté des différentes têtes de listes à travailler ensemble.

Le MoDem girondin a d’ailleurs rappelé son souhait de voir une liste conduite par le duo de choc que forment Jean Lassalle et Geneviève Darrieussecq.

Maintenant le MoDem 33 a comme priorité la construction d’un programme pour les aquitains, pour répondre à leurs préoccupations quotidiennes et pour donner les moyens à notre région de mieux vivre ce 21ème siècle.

Ce sont certainement là les deux sujets d’intérêt principal…mais du point de vue des citoyens cette fois !

Adrien Debever

http://www.wikio.fr

Télécharger l’article de Sud Ouest

Voir l’article sur le site MoDem 33


Tags: , , , , , , , , , ,
Posté dans Dans la presse, Gironde, Vie politique | 6 Commentaires »

Montée en puissance de la campagne européenne

Ecrit le 9 avril 2009

En fin de semaine dernière, notre tête de liste aux européennes, Robert Rochefort, était en Gironde. Deux jours menés tambour battant avec au programme :

Jeudi soir, une conférence débat organisée par les Jeunes Européens. Au départ ils avaient invité les principaux candidats des listes MoDem, UMP et PS mais seul Robert Rochefort a répondu à cette invitation. De là à voir un indice de motivation et d’implication des différentes têtes de listes, il n’y a qu’un pas…

Le vendredi matin fut consacré au Blayais, en compagnie de Xavier Loriaud, avec une visite de la citadelle, une interview pour Sud Ouest, une rencontre avec les viticulteurs puis avec le Maire de Blaye.

Retour à Bordeaux le midi pour une entrevue rapide avec Jean-Luc Romero, Président de l’association les Elus Locaux Contre le Sida (ELCS), puis, dans le cadre de la FED (Fédération des Elus Démocrates), déjeuner chez Dubern, en présence des élus démocrates de la Gironde.

Bref, une pré-campagne très dynamique, de bonne augure pour les semaines à venir. En ces temps de crise mondiale, le mot d’ordre sera plus que jamais de lutter contre les démagogues et politiciens bassement calculateurs qui joueront sur les peurs pour faire porter à l’Europe la responsabilité de la crise.

Propagande mensongère et dangereuse quand on se souvient des réflexes protectionnistes et de leurs conséquences  lors de la crise de 1929. L’Europe est pour nous une protection dans ces périodes si difficiles, ainsi elle nous a évité une crise monétaire.

Néanmoins, l’Europe n’est pas parfaite, elle n’est pas aujourd’hui en mesure de répondre totalement à toutes nos difficultés. Il faut donc  appeler de nos vœux plus d’Europe mais surtout « mieux » d’Europe.

Adrien DEBEVER


Tags: , , , ,
Posté dans Gironde, Vie politique | 2 Commentaires »

  • Lettre d’information


    Adresse email :  
    Inscription
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives


  • Vivons Lacanau

  • Vivons Lacanau

  • Génération Aquitaine
  • Tags


  • Wikio - Top des blogs - Politique
  • http://www.wikio.fr
    annuaire francophone