Sud Ouest : « L’union, avec modération »

Ecrit le 17 septembre 2014

Le Modem girondin se déclare prêt à l’union avec l’UMP sur une ligne « juppéiste ».

SO17.09

«Reconstruire la France », c’est le vaste programme que s’est assigné le Modem pour son Université d’été qui se déroulera samedi et dimanche à Guidel, en Bretagne, au terme d’une semaine particulièrement chargée sur le plan politique avec le discours de politique générale de Manuel Valls, la conférence de presse de François Hollande et le retour, désormais certain, de Nicolas Sarkozy dans la vie politique active.

Un retour qui ne surprend pas les cadres girondins du Modem mais qui, pour l’élu bordelais Fabien Robert, va contribuer, dans un phénomène « Tout sauf Sarkozy », à ressouder une gauche actuellement en morceaux.

Pour le président départemental Joan Taris qui faisait hier matin sa rentrée, avec l’exécutif du Modem, le come-back de l’ancien président est presque anecdotique tant il était programmé. Et Nicolas Sarkozy ne trouve toujours pas grâce aux yeux des centristes. « Pour lui, explique Joan Taris, la fin continue de justifier les moyens et ce n’est pas notre ligne. »

Alain Juppé peut-il dès lors être le candidat des centristes ? La question peut se poser tant la main tendue par François Bayrou au maire de Bordeaux est devenue un bras tendu. « Question de circonstances, répond Joan Taris. Alain Juppé a d’abord son chemin à parcourir. » Mais il ne nie pas que le Modem est évidemment plus en phase avec Juppé qu’avec Sarkozy.

« Le Département à portée »

L’UMP en Gironde convient d’ailleurs bien au parti centriste qui refuse de se prononcer sur une quelconque préférence pour la présidence des cousins de l’UDI. Et les bayrouistes du département ne voient aucune objection à se ranger derrière l’UMP Yves d’Amécourt, « Modem-compatible » pour se lancer, en mars prochain, à la conquête du Département.

« Avec le redécoupage cantonal qui va diminuer la prime au sortant, les résultats des municipales et le vote-sanction du gouvernement, je suis persuadé que le Département est à notre portée si nous parvenons à faire l’union avec l’ensemble de l’opposition départementale. »

Joan Taris va même plus loin en pariant sur la conquête à droite du canton de Carbon-Blanc, le fief de Philippe Madrelle, fissuré lors des dernières municipales.

Si le Modem laisse sans état d’âme le leadership départemental à Yves d’Amécourt, il le revendique en revanche pour les régionales de décembre 2015 avec le député béarnais Jean Lassalle. « C’est le seul en mesure de faire basculer l’Aquitaine, a priori élargie au Limousin et au Poitou-Charentes. » L’idée est lancée, elle doit cheminer. Comme Jean Lassalle.

Source : Sud Ouest du 17/09/14

Version papier


Tags: , , , , , ,
Posté dans Dans la presse, Gironde, Vie politique | 1 Commentaire »

Sud Ouest suite au Conseil municipal du 19/06/14

Ecrit le 24 juin 2014

SO24.06


Tags: , , , ,
Posté dans Lacanau | Aucun Commentaire »

Sud Ouest du 14 mars : « Peyrondet passe à l’action »

Ecrit le 14 mars 2014

SO14.03.14

Laurent Peyrondet et son équipe, béret vissé sur la tête, pour affirmer leur appartenance culturelle à la région.

À 49 ans Laurent Peyrondet est de nouveau candidat à la mairie de Lacanau, après avoir été battu de justesse en 2008. Il se présente en candidat surmotivé après six de travail comme élu dans l’opposition. Fort de cette expérience, l’enfant du pays et fils d’un ancien maire de Lacanau, Laurent Peyrondet compte pourvoir mettre à son tour toute son envie et son énergie au service des Canaulais.

Le prétendant à la mairie appuie son programme, Vivons Lacanau, « il faut rompre avec la politique au jour le jour pratiquée par le maire actuel, souligne t-il. Une seule personne ne peut plus confisquer la gestion de sa ville comme cela a été le cas ses dernières années », tient-il à souligner. Dans le programme de Laurent Peyrondet et de son équipe, la plus jeune moyenne d’âges des trois listes (47 ans), se retrouve des projets concrets et interdépendants, pour « une vraie politique de la ville » souligne t-il. Les réunions publiques de fin de campagne prévues par le candidat le samedi 15 mars à 18 h 30 (salle L’Escoure à l’Océan) et le mercredi 19 mars à 20 h 30 (salle des fêtes à la ville) seront l’occasion pour Laurent Peyrondet de revenir sur ces projets.

Source : Sud Ouest du 14/03/14


Tags: , , ,
Posté dans Dans la presse, Lacanau | Aucun Commentaire »

Lancement de mon premier roman : « Chroniques d’une PME en péril »

Ecrit le 26 août 2013

Chroniques d'une PME en périlJe viens de finir l’écriture de mon premier roman : « Chroniques d’une PME en péril ». C’est un roman politico-économique qui se déroule dans une PME produisant en France.
 
Afin d’attirer l’attention d’un éditeur, je l’ai mis en vente à un prix défiant toute concurrence sur Amazon car plus il y aura de ventes et plus les chances d’être édité seront importantes.
 
Je compte donc sur votre soutien par l’achat de mon livre sur Amazon, en espérant que sa lecture vous plaira.
 
Pour cela, c’est assez simple :

Le lien pour acheter le livre (paiement sécurisé par CB) :

cliquez ici

Pour le lire Amazon met à disposition son logiciel de lecture gratuit (Kindle) à télécharger sur le lien suivant (avec création d’un compte personnel) :

http://www.amazon.fr/gp/feature.html/ref=kcp_pc_mkt_lnd?docId=1000539813
 
Si cela vous a plu n’hésitez-pas à faire des commentaires sur la page de vente du livre (eux aussi auront leur importance pour être remarqué par un éditeur).
 
Merci beaucoup d’avance pour votre soutien !
 
Bonne lecture.

Adrien Debever

 


Tags: ,
Posté dans Economie, National | 1 Commentaire »

Sud Ouest du 28/03/2013

Ecrit le 1 avril 2013


Tags: ,
Posté dans Dans la presse | Aucun Commentaire »

Sud Ouest : « Les centristes veulent faire feu aux municipales »

Ecrit le 7 mars 2013

Au sein du mouvement Médoc au centre, la famille centriste joue la carte du rassemblement pour les prochaines municipales.

 

«Toutes les composantes du centre en ordre de marche en vue des prochaines élections municipales en Médoc. » Hier matin, à l’occasion d’une conférence de presse initiée par Gironde au centre – une formation rassemblant l’UDI et le Modem – c’est le message qui a été lancé par un groupe constitué de 14 personnalités : des militants, élus locaux et responsables politiques girondins. Le mouvement départemental, qui a évidemment sa déclinaison sur la presqu’île avec Médoc au Centre, est copiloté par Nathalie Delattre (PR) et Joan Taris (Modem). Ce binôme cherche aujourd’hui à rassembler le plus possible, à un an d’un scrutin important, pour la famille centriste. L’objectif est très clair. Il s’agit, après les élections présidentielles et législatives, de tenter de redonner une voie qui porte à cette famille politique.

Le passé pour modèle

En introduction de la conférence de presse, Joan Taris n’a d’ailleurs pas manqué de faire un petit retour dans le passé. « Il y a une vraie tradition du centre dans le Médoc », a-t-il dit. Et le patron du Modem en Gironde de rappeler « à quel point Aymar Achille-Fould avait laissé une trace dans le Médoc ». Député UDF de la 5e circonscription, maire et conseiller général du canton de Saint-Laurent, Aymard Achille-Fould, qui avait été ministre à trois reprises, avait marqué son passage sur la presqu’île. Toutefois, outre l’héritage des nombreux chantiers engagés par l’homme politique, les centristes n’ont jamais vraiment retrouvé un leader digne de ce nom sur ce bout de territoire.

Sur le front de Pauillac

Durant la conférence presse de Médoc au centre, qui s’est déroulée au Pian, quelques premières déclarations de candidatures ont été faites. La plus marquante est celle de Florent Fatin et Coralie Abdiche. Les deux représentants du nouvel UDI et inscrits dans cette mouvance de Gironde au centre, ont annoncé leur intention de s’opposer au maire socialiste sortant Sébastien Hournau. Selon eux, « il y a besoin de changement ». Le déclencheur pour Florent Fatin : « C’est l’affaire des Sahraouis et la position prise par le maire de Pauillac. Il y en a assez d’opposer systématiquement les riches châteaux qui font du bénéfice aux habitants qui souffrent. On peut considérer que les viticulteurs représentent aussi une locomotive pour le territoire. » Les deux candidats annoncent qu’ils vont animer « Pauillac Ensemble » jusqu’aux élections municipales.

Et les autres communes

À Lacanau, le Modem Laurent Peyrondet a redit sa candidature. Elle se fera dans l’esprit de ce nouveau mouvement centriste. Il était accompagné d’Adrien Debever.

Éric Arrigoni, l’adjoint au maire Modem de Castelnau, n’a visiblement pas l’intention de repartir avec Jean-Claude Durracq, le maire PS de la commune. Ce dernier n’a pas non plus annoncé qu’il briguerait un troisième mandat. Toutefois, il y a bien de plus en plus de « distance » entre les deux hommes. À Hourtin, alors que Christophe Birot, le maire et conseiller général ne se représentera pas, sa place pourrait bien tenter une équipe menée par Michèle Soler, la déléguée du Modem sur la 5e circonscription, et Jacques Sorhaitz, conseiller municipal. Pour autant, rien n’a été décidé. Pour Évelyne Vicente, première adjointe à Moulis et membre du Modem, les choses sont très claires. Elle ne repartira qu’avec l’actuel maire de la commune, Christian Lagarde. Le même cas de figure pour le conseiller municipal Thierry Dubouilh de Soulac-sur-Mer, qui vient de rejoindre l’UDI. À l’élection municipale, il suivra Xavier Pintat, le sénateur-maire UMP de Soulac. Enfin, sur la commune du Pian, Christian Sauvage, qui a sa carte à l’UDI, est en pleine réflexion. Il pourrait bien être tenté par une liste « apolitique » opposée au maire de droite Didier Mau.

Source : Sud Ouest du 07/03/13


Tags: , , , ,
Posté dans Gironde, Lacanau, Vie politique | Aucun Commentaire »

Sud Ouest du 26/02/13 : Génération Aquitaine, un nouveau réseau

Ecrit le 26 février 2013


Tags: , , , , ,
Posté dans Dans la presse, Gironde, Jeunesse | Aucun Commentaire »

Aqui.fr : Avec Génération Aquitaine, les jeunes démocrates entendent bien peser sur les prochaines municipales

Ecrit le 24 février 2013

Alors qu’à Bordeaux les hostilités sont déjà lancées entre Vincent Feltesse et Alain Juppé, les Jeunes Démocrates du Modem ont décidé de faire valoir leur voix, au chapitre des prochaines élections municipales. « Génération Aquitaine », c’est le nom qu’ils ont choisi pour leur nouveau collectif. Une nébuleuse, lancée par les fédérations de Gironde et des Pyrénées-Atlantiques, pour réunir les talents montant du centre et présenter un maximum de jeunes candidats sur les listes du Sud-Ouest. Forts déjà d’une vingtaine de profils, ceux qui se placent dans les pas de Jean Lassalle et sa « Force Aquitaine » espèrent bien grossir et fédérer, indépendamment de tout appareil partisan.

Pas facile pour les jeunes de se tailler une part du gâteau en politique. Face au système, aux apparatchiks, aux cumulards… A 28 ans, Fabien Robert, adjoint au maire de Bordeaux, sait de quoi il parle : « être militant, ce n’est pas juste coller des affiches et distribuer des tracts, explique t-il. Quand François Hollande reporte la loi de non-cumul des mandats à 2017, il envoie un message déprimant pour la jeunesse… » Cette jeunesse, ce « blé en herbe », le Modem se ferait un devoir de lui laisser sa place. C’est tout le sens de la « pépinière » Génération Aquitaine. « Un centre de formation pour jeunes élus centristes, attachés à leur terroir aquitain, promouvant une région forte et la bonne gestion des finances publiques », décrit Adrien Debever. « Pour que les jeunes s’intéressent à la politique, il ne faut pas qu’elle soit confisquée par quelques-uns… ». Le président des JDem girondins entend bien par là faire élire un maximum des siens en 2014, pour qu’existe un réseau pérenne de jeunes élus locaux.

Toujours avec Alain Juppé sur Bordeaux

Côté mairie de Bordeaux, pas de surprises en perspective. Le centre devrait rempiler aux côtés d’Alain Juppé. « Le contexte est très clair, observe Fabien Robert, nous partageons un bilan commun salué au delà des clivages ». On reprend les mêmes et on recommence, donc, à ceci près que le soutien ne se voudra pas inconditionnel. « Les élus centristes mèneront une réflexion pour apporter des propositions nouvelles au projet municipal, révèle le jeune maire-adjoint. Nous avons une forte valeur ajoutée à apporter sur certains sujets tels que le développement local, la diversité ou l’égalité… »

Source : Aqui. fr du 24/02/13


Tags: , ,
Posté dans Dans la presse, Gironde, Jeunesse | Aucun Commentaire »

Le phrase du jour dans Sud Ouest du 17/11/12

Ecrit le 19 novembre 2012


Tags: ,
Posté dans Dans la presse, Vie politique | Aucun Commentaire »

Les jeunes du Modem tiendront leur forum démocrate dimanche

Ecrit le 25 octobre 2012

L’UDI de Jean-Louis Borloo ne fait pas peur aux Jeunes Démocrates girondins qui voient le mouvement créé par l’ancien ministre de l’écologie comme un allié évident et avec lequel ils comptent bien soutenir Alain Juppé aux municipales de 2017. Malgré une conjoncture post-présidentielle qui ne leur est pas forcément favorable, c’est en ordre de bataille pour les élections futures et avec l’ambition d’un centre dynamique et rassemblé qu’ils lancent leur forum démocrate de Gironde ce week-end à Lacanau, avec de nombreux élus et la perspective de débats animés dans une ambiance souhaitée conviviale et ouverte.

Non le Modem n’est pas mort. Mieux, il veut mobiliser et rassembler. Tel est le mot d’ordre que les Jeunes Démocrates espèrent transmettre dimanche prochain 28 octobre lors de leur forum à Lacanau. Après le succès du printemps des démocrates, en 2011, qui devait mobiliser les esprits en vue des présidentielles, ceux que l’on nomme les JDems souhaitaient renouveler l’expérience d’un événement voulu convivial et de grande ampleur pour confirmer l’ancrage local d’une formation qui, si elle a assez largement souffert des dernières élections, revendique encore 1500 adhérents et 150 jeunes en Gironde. Plusieurs pointures et cadres du parti sont d’ores et déjà annoncées afin d’assurer l’animation toute la journée, parmi lesquels Fabien Robert, Alain Cazabonne ou encore Joan Taris pour la région, mais aussi Christine Espert, secrétaire générale adjointe du Modem.

L’accueil se fera dès 10H au Cantabria Baccardi, à Lacanau Océan, avant d’entrer dans le vif de la journée qui s’articulera autour de deux temps forts. Un « politico-tweets » le matin, débat d’actualité en lien avec le reste de la France via twitter dont les commentaires seront suivis en direct. Il sera notamment question de chômage, d’emploi et de délocalisations, thèmes chers au Modem, mais aussi de fiscalité ou encore de politique étrangère.

L’UDI ne fait pas peur au Modem

La conférence de l’après-midi sur « demain, quel centre pour quels territoires, quelle France et quelle Europe » fera directement écho à l’actualité politique et au lancement de l’UDI de Jean-Louis Borloo. Un mouvement qui se veut lui aussi fédérateur mais dont la concurrence n’effraie nullement Adrien Debever, président des JDem de Gironde « le Parti Radical et le Modem sont déjà rassemblés ici, dans le département, au sein de l’association que nous avons créé à la fin de l’été, « Gironde au Centre ». Il est certain que nous soutiendrons conjointement, et ce dès le premier tour des municipales, Alain Juppé dont nous partageons le bilan et les projets ». Pour ce qui est du national, Adrien Debever rappelle que François Bayrou en a appelé, lors des journées d’été du Modem, à « une primaire du centre en 2017 pour sortir de la bipolarisation politique qui sclérose le pays et empêche toute réforme ».

Quant à savoir qui serait le candidat commun d’un centre rassemblé, nul ne peut encore le dire, mais le président des JDems affirme que « François Bayrou pourrait tout à fait ne pas se représenter. Après une cure de silence et d’autocritiques, il est sorti du « tout présidentiel » et se concentre actuellement sur les municipales, les européennes, et la gestion d’un parti affaibli financièrement ».

Source : Aqui.fr


Tags: , , ,
Posté dans Dans la presse, Gironde, Jeunesse | Aucun Commentaire »

  • Lettre d’information


    Adresse email :  
    Inscription
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives


  • Vivons Lacanau

  • Vivons Lacanau

  • Génération Aquitaine
  • Tags


  • Wikio - Top des blogs - Politique
  • http://www.wikio.fr
    annuaire francophone