Sud Ouest : « Lacanau pense tram-train pour se relier à Bordeaux »

Ecrit le 26 juin 2017

1Les élus canaulais ont lancé une étude préfigurative de liaison ferroviaire entre Bordeaux et la station balnéaire.
Bordeaux à 2 h 04 de Paris. C’est fait ! Un tram-train entre Bordeaux et Lacanau, c’est un rêve… que les élus de la station médocaine aimerait bien voir se réaliser un jour. Pour s’en donner toutes les chances, le Conseil municipal de Lacanau, réuni jeudi soir, a voté à l’unanimité une délibération proposant de lancer une étude d‘opportunité sur la création d’une liaison tram-train entre Bordeaux et Lacanau.

Un cabinet déjà choisi

La commune a d’ailleurs déjà identifié le cabinet Des villes et des hommes (DVDH), situé dans la métropole et spécialisé dans la conception de projets touchant à l’aménagement du territoire et à la mobilité des villes, pour réaliser l’étude.

Si le chiffre de 150 à 200 millions d’euros d’investissements est évoqué pour mener à bien un tel chantier, l’étude devrait justement permettre d’en affiner le coût réel et d’évaluer la rentabilité de la ligne qui pourrait être tracée le long de la RD 1215 ou de la piste cyclable reliant Saint-Médard et Lacanau. Il faut rappeler que sur l’emprise de la piste existait déjà une ligne de chemin de fer reliant Bordeaux à Lacanau-Océan. Elle fut fermée en 1978…

Au final, faisable ou pas faisable ? « En tout cas, une étude n’engage à rien. C’est le moment de se lancer ! », plaident Laurent Peyrondet, le maire de Lacanau, et Adrien Debever, son adjoint aux finances.

La démographie et les JO

Dans cette initiative portée par les élus, il y a plusieurs éléments qui poussent la station à jouer sa carte. Le lancement de cette étude se situe dans la continuité du soutien apporté par Lacanau à la prolongation de la future ligne D du tram jusqu’au centre-ville de Saint-Médard-en-Jalles. Sur ce dossier, les négociations sont en cours. Le tracé doit être précisé. Les communes du Sud-Médoc ont tout intérêt à manifester leur intérêt à une extension possible pour entretenir une dynamique de projet.

L’autre facteur qui motive Lacanau, ce sont les Jeux Olympiques de 2024. Si Paris venait être choisie, la station médocaine se verrait bien être sélectionnée comme site de compétition pour l’épreuve de surf. Dans les coulisses, les échanges ont d’ailleurs déjà commencé. Enfin, une autre donnée est à prendre en compte. Les perspectives démographiques. Lacanau devrait atteindre 7 500 habitants d’ici à 2030. D’autres communes alentour connaissent cette même évolution.

« Les trajets pendulaires pour aller travailler sur la métropole constituent déjà un stress quotidien pour beaucoup de Canaulais au regard notamment de l’engorgement de la rocade. Par ailleurs, l’axe routier reliant Lacanau à la métropole connaît des pics de fréquentation conduisant à un engorgement ponctuellement très important des voies de circulation », expliquent les élus. Bref, les arguments ne manquent pas pour porter et médiatiser un tel dossier.

Source : Sud Ouest du 24/06/17


Posté dans Dans la presse, Gironde, Lacanau | Aucun Commentaire »

Laisser un Commentaire


  • Lettre d’information


    Adresse email :  
    Inscription
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives


  • Vivons Lacanau

  • Vivons Lacanau

  • Génération Aquitaine
  • Tags


  • Wikio - Top des blogs - Politique
  • http://www.wikio.fr
    annuaire francophone