Démission !

Ecrit le 14 décembre 2009

ex-comite-de-la-4emeEn adhérant au MoDem et pour la première fois à un parti politique, je suis venu apporter mon énergie et mon envie de voir triompher nos valeurs et nos idées.

La volonté affirmée de faire de la politique différemment fut également un élément déclencheur de ma démarche.

C’est pour rester fidèle à ces idéaux, qu’aujourd’hui, je démissionne du comité MoDem de la 4ème circonscription de la Gironde.

Quand on exerce des fonctions et des responsabilités, on doit toujours se demander si l’on est fidèle aux objectifs et au cadre qui nous ont été fixés. Si cela n’est plus le cas et qu’il n’y a pas d’amélioration possible, il faut avoir le courage d’en tirer les conséquences.

Dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle, j’ai toujours assumé ces situations.

Il en va donc de même, aujourd’hui, concernant mon rôle de membre du comité de la 4ème circonscription.

Ma démarche s’inscrit également dans un acte collectif, puisque nous sommes 7 sur 9 à démissionner de ce comité.

La fin, de facto, du comité est sans doute un grand gâchis mais c’est aussi la volonté de repartir sur des bases saines pour le bien du MoDem et de ses valeurs, sur la rive droite.

Si nous en sommes arrivés à ce point de non retour, c’est en réaction aux agissements de notre déléguée de circonscription : Anne-Lise Jacquet.

En effet, depuis un an et demi, elle n’a cessé de tenir une ligne politique basée sur des alliances automatiques avec, en particulier les municipales de 2014 en perspective. Cela est contraire à la génétique du MoDem, qui est un parti indépendant, autant vis-à-vis de la gauche que de la droite.

Des alliances sont possibles, comme cela a pu être le cas lors des dernières municipales, mais cela ne peut se faire que sur la base d’accord de programme, publiquement débattu. Il n’y a donc jamais de caractère définitif et perpétuel, sinon le débat sur les programmes serait purement fictif et notre liberté illusoire.

Notre déléguée est donc en opposition avec la ligne de François Bayrou, celle du MoDem de Gironde (qui l’a réaffirmé lors de son Conseil Départemental du 14 septembre dernier) et celle de 80% de son comité de circonscription qu’elle a la charge d’animer.

Car, à ce problème grave de ligne politique, s’ajoute une absence de concertation avec son comité et une animation du MoDem de la rive droite des plus discrètes.

Notre déléguée est élue, comme nous, pour 3 ans et dans la mesure où elle ne tire pas les conséquences de sa situation ultra-minoritaire, c’est à nous d’agir afin de clarifier, aux yeux de la population et des électeurs, la position indépendante du MoDem. Surtout que nous sommes à quelques semaines des élections régionales qui illustreront ce positionnement politique à travers la liste autonome du MoDem.

En politique comme ailleurs, les ambitions individuelles ne sont pas critiquables à condition qu’elles soient au service d’une volonté collective de porter un projet pour le plus grand nombre. C’est là le rôle primordial des partis politiques et ce n’est qu’ainsi que l’on peut espérer changer le monde !…

Adrien Debever

http://www.wikio.fr


Tags: ,
Posté dans Gironde, Vie politique | 11 Commentaires »

11 Commentaires à “Démission !”

  1. labusiere Dit:

    on retrouve cette même situation dans de nombreuses régions. Il semble que c’est un mal qui ronge le Modem.

    Des 15000 adhérants combien en restera t ils d’ici un Mois. l’hémoragie continue, des dizaines de militants dans chaque départements quittent le navire peu à peu et comme le réchauffement climatique la tendance s’accélere.
    les régionnales devaient être un point de départ pour la reconquête. Il semblerait que l’on se trouve dans une programmation de mort annoncée!!!

  2. Fanal Safran Dit:

    Si j’ai bien compris ton article Adrien, c’est une démission presque collective pour mieux rester au MoDem et pour être en accord avec notre ligne de conduite politique et aussi être autonome au premier tour des régionales, bref d’être NOUS : bravo , mais c’était la seule chose à faire ? Vous me faites peur un peu, je ne connais pas assez les textes pour savoir maintenant ce qui va « vous » arriver.

    Amicalement,
    Danielle

  3. Adrien Debever Dit:

    Labusière, il ne faut pas avoir une vision si négative, en Gironde nous avons arrêté l’hémorragie grâce à une une clarification de nos positions et une animation départementale très dynamique.
    Les régionales, doivent au contraire être un moment de reconquête car la position du Modem sera sans ambiguïté au yeux des électeurs.
    Maintenant le travail de nous tous sur le terrain est encore très important pour faire avancer nos idées, ce n’est pas le moment de baisser les bras, nous sommes à la moitié de notre traversée du désert qui doit nous mener à la présidentielle de 2012.
    Il faut garder notre cap et ne pas céder à la tentation des Oasis vertes qui ne sont que des mirages…

  4. Adrien Debever Dit:

    Merci Danielle, oui tu as bien compris le sens de cette démission.

    Il n’y a pas d’inquiétude pour la suite, le mouvement départemental va devoir se saisir du problème et proposer des solutions (nouvelle élection, structure provisoire…)

  5. Fanal Safran Dit:

    Alors super Adrien.
    Je poste ton blog dans mes favoris et sur Fanal, car j’aime la politique comme c’est fait par ton groupe.
    Très amicalement
    Danielle L.

  6. Adrien Debever Dit:

    Merci beaucoup Danielle

    Amitiés

  7. MEM Dit:

    J’aime ta démarche Adrien, j’en aurais fait autant.
    MEM

  8. Adrien Debever Dit:

    Merci Marie-Eve.

    A bientôt.

  9. Alain GUICHARD Dit:

    certains propos dans votre lettre m’interpelle.  » quand on exerce…. en tirer les conséquences »
    candidat au conseil général canton de Lormont avec le soutien de l’UMP que vous avez sollicité… Salarie du groupe « gironde avenir » avec comme président de groupe Yves D’Amecourt UMP….
    l’association avec Anne-Lise Jacquet dans les respect des engagements pris pour les municipales de 2008…avec Mrs Juppé et Cazabone…

  10. Adrien Debever Dit:

    M. Guichard,
    Précisément, je crois que je respecte honnêtement les accords passés en 2008 entre le MoDem et l’UMP en Gironde.
    Par contre cela ne m’oblige en rien à me projeter sur de nouveaux accords de même nature pour le présent ou les années futures (c’est la grande différence entre l’ancienne UDF et le MoDem).
    Je suis personnellement très attaché aux programmes et aux valeurs portées. C’est sur ces critères que je conçois les alliances (c’est ainsi que c’est fait celle avec Alain Juppé en 2008).
    Je ne peux donc pas préjuger à l’avance du résultat d’éventuels débats de programmes entre nos différents partis politiques et en vu d’échéances électorales futures.
    A court terme, c’est les régionales or à cette occasion, il n’y aura d’alliance avec personne puisque le Modem sera en liste autonome…

  11. Fanal Safran Dit:

    Ils reviennent les militants.
    c’est ainsi.
    Belle soirée
    Danielle

Laisser un Commentaire


  • Lettre d’information


    Adresse email :  
    Inscription
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives


  • Vivons Lacanau

  • Vivons Lacanau

  • Génération Aquitaine
  • Tags


  • Wikio - Top des blogs - Politique
  • http://www.wikio.fr
    annuaire francophone