Lacanau-Bordeaux Métropole soutient Paris 2024 !

Ecrit le 13 septembre 2017


Posté dans Economie, Gironde, Lacanau, National | Aucun Commentaire »

Sud Ouest : « Lacanau pense tram-train pour se relier à Bordeaux »

Ecrit le 26 juin 2017

1Les élus canaulais ont lancé une étude préfigurative de liaison ferroviaire entre Bordeaux et la station balnéaire.
Bordeaux à 2 h 04 de Paris. C’est fait ! Un tram-train entre Bordeaux et Lacanau, c’est un rêve… que les élus de la station médocaine aimerait bien voir se réaliser un jour. Pour s’en donner toutes les chances, le Conseil municipal de Lacanau, réuni jeudi soir, a voté à l’unanimité une délibération proposant de lancer une étude d‘opportunité sur la création d’une liaison tram-train entre Bordeaux et Lacanau.

Un cabinet déjà choisi

La commune a d’ailleurs déjà identifié le cabinet Des villes et des hommes (DVDH), situé dans la métropole et spécialisé dans la conception de projets touchant à l’aménagement du territoire et à la mobilité des villes, pour réaliser l’étude.

Si le chiffre de 150 à 200 millions d’euros d’investissements est évoqué pour mener à bien un tel chantier, l’étude devrait justement permettre d’en affiner le coût réel et d’évaluer la rentabilité de la ligne qui pourrait être tracée le long de la RD 1215 ou de la piste cyclable reliant Saint-Médard et Lacanau. Il faut rappeler que sur l’emprise de la piste existait déjà une ligne de chemin de fer reliant Bordeaux à Lacanau-Océan. Elle fut fermée en 1978…

Au final, faisable ou pas faisable ? « En tout cas, une étude n’engage à rien. C’est le moment de se lancer ! », plaident Laurent Peyrondet, le maire de Lacanau, et Adrien Debever, son adjoint aux finances.

La démographie et les JO

Dans cette initiative portée par les élus, il y a plusieurs éléments qui poussent la station à jouer sa carte. Le lancement de cette étude se situe dans la continuité du soutien apporté par Lacanau à la prolongation de la future ligne D du tram jusqu’au centre-ville de Saint-Médard-en-Jalles. Sur ce dossier, les négociations sont en cours. Le tracé doit être précisé. Les communes du Sud-Médoc ont tout intérêt à manifester leur intérêt à une extension possible pour entretenir une dynamique de projet.

L’autre facteur qui motive Lacanau, ce sont les Jeux Olympiques de 2024. Si Paris venait être choisie, la station médocaine se verrait bien être sélectionnée comme site de compétition pour l’épreuve de surf. Dans les coulisses, les échanges ont d’ailleurs déjà commencé. Enfin, une autre donnée est à prendre en compte. Les perspectives démographiques. Lacanau devrait atteindre 7 500 habitants d’ici à 2030. D’autres communes alentour connaissent cette même évolution.

« Les trajets pendulaires pour aller travailler sur la métropole constituent déjà un stress quotidien pour beaucoup de Canaulais au regard notamment de l’engorgement de la rocade. Par ailleurs, l’axe routier reliant Lacanau à la métropole connaît des pics de fréquentation conduisant à un engorgement ponctuellement très important des voies de circulation », expliquent les élus. Bref, les arguments ne manquent pas pour porter et médiatiser un tel dossier.

Source : Sud Ouest du 24/06/17


Posté dans Dans la presse, Gironde, Lacanau | Aucun Commentaire »

Sondage Sud Ouest sur le projet de Tram-Train Bordeaux-Lacanau

Ecrit le 26 juin 2017

SO23.06.17


Posté dans Dans la presse, Gironde, Lacanau | Aucun Commentaire »

Présentation en Conseil municipal du lancement d’une étude pour un Tram-Train Bordeaux-Lacanau

Ecrit le 24 juin 2017

Intervention d’Adrien Debever, Adjoint au Maire, lors du Conseil municipal de Lacanau du 22/06/17 pour présenter la délibération suivante :

N°DL22062017-10 : Création d’une liaison tram-train entre Lacanau et la métropole de Bordeaux – Lancement d’une étude préfigurative 

1En 1884, le Conseil municipal de Lacanau étudia l’avant-projet de chemin de fer proposé par Pierre Ortal et permettant l’arrivée du Train jusqu’à l’océan.

Ce moyen de transport collectif fut le vecteur du développement de la station balnéaire à partir de 1905 date de l’ouverture de la ligne exploitée par la Société générale des chemins de fer économiques.

Cette ligne Bordeaux-Lacanau Océan fut exploitée durant plusieurs décennies avant l’avènement du règne de la voiture dans les trente glorieuses et sa fermeture définitive en 1978.

« Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur » disait Winston Churchill

C’est pleinement imprégné de notre histoire, de l’action de ceux qui nous ont précédés et conscient des enjeux de notre temps et des décennies à venir que nous proposons aujourd’hui le lancement d’une étude sur la possibilité de créer une liaison moderne de Tram-Train entre Lacanau et la métropole bordelaise.

Cette délibération porte sur une étude préfigurative qui n’engage donc, à ce stade, à rien mais qui revêtira peut-être un caractère historique si elle est à l’origine d’un des projets les plus structurants pour Lacanau au 21ème siècle.

Lire plus »


Posté dans Ecologie, Economie, Gironde, Lacanau | 1 Commentaire »

Législatives dans le Médoc

Ecrit le 9 octobre 2016

1

 

Je suis très honoré d’avoir été choisi par le MoDem, avec le soutien de mon Maire, Laurent Peyrondet, pour les élections législatives dans la 5ème circonscription de la Gironde.

Cette démarche devra s’inscrire dans un large rassemblement afin d’offrir au Médoc le renouveau qu’il mérite.

Mais avant d’aborder ces législatives, la priorité est de faire gagner Alain Juppé à la primaire de la droite et du centre des 20 et 27 novembre. Le grand rassemblement réformateur est en marche !

Retrouvez l’article de Sud Ouest du 5 octobre

Retrouvez l’article d’Aqui.fr du 5 octobre


Tags: , ,
Posté dans Gironde, Vie politique | Aucun Commentaire »

Primaire : à Bordeaux, le MoDem en ordre de marche derrière Alain Juppé

Ecrit le 5 février 2016

FB03.02

A Bordeaux et en Gironde, le MoDem affiche son soutien à la candidature d’Alain Juppé à la primaire à droite. Le parti de François Bayrou en profite pour récupérer plusieurs élus déçus de l’UDI.

Le mercato en football est terminé depuis lundi soir. Au MoDem de Gironde, il n’y a pas de date limite. Le parti de François Bayrou, présidé dans le département par Joan Taris, voit affluer les déçus de l’UDI… voire même des Républicains. Un adjoint d’Alain Juppé à la mairie de Bordeaux, Didier Cazabonne, a choisi de revenir au MoDem déserté en 2012. Même chose pour le conseiller municipal Benoît Martin.

Autres prises de guerre : Alain Dupouy, ex-élu municipal bordelais très proche d’Alain Juppé (il fait d’ailleurs partie des conseillers chargés d’élaborer le projet du candidat à la primaire) et Alain Moga, autre « historique », ancien conseiller général de Bordeaux et ancien adjoint à la mairie de Bordeaux. La dernière en date à quitter l’UDI pour le MoDem est Catherine Mélul, la première-adjointe à la mairie de Gradignan.

Tous derrière Alain Juppé pour la primaire

C’est la volonté affichée du MoDem, à l’image de la stratégie adoptée par François Bayrou. Le candidat naturel pour la Présidentielle 2017 s’appelle Alain Juppé. Mais il doit franchir l’obstacle de la primaire à droite. Le mouvement centriste ne co-organisera pas cette primaire mais appelle ses adhérents à y participer. « Pour co-piloter le camion, il faut être solidaire du résultat, explique Fabien Robert, le chef de file du MoDem à Bordeaux. Mais il est clair que si c’est Sarkozy qui gagne, ce ne sera plus notre affaire ». 

« Si Alain Juppé échoue, on ne pourra pas se reconnaître dans une candidature Sarkozy, poursuit Joan Taris. Mais une candidature Bayrou serait alors naturelle ». « Nous sommes fidèles à François Bayrou et loyaux à Alain Juppé, précise Joan Taris. Nous demandons à chaque adhérent, à chaque sympathisant de participer à la primaire pour pousser derrière la candidature d’Alain Juppé. Il faut un candidat de rassemblement ».

La « famille » se recompose

Le MoDem commence par rassembler la famille centriste. C’est l’heure des « retrouvailles » affirme Fabien Robert. « Nous avons toujours fait partie de la même famille de pensée », estime l’adjoint à la culture à la mairie de Bordeaux. Pour plusieurs des « nouveaux encartés », il s’agit d’un retour au bercail. Didier Cazabonne, adjoint au maire en charge des relations internationales, a été le premier président du MoDem en Gironde. « J’avais eu une divergence de vue avec François Bayrou au second tour de la Présidentielle 2012, explique-t-il. Cela n’avait pas rompu nos liens d’amitié ». 

C’est la position ambiguë du patron de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde, qui ne veut pas prendre position en vue de la primaire à droite qui a amené Didier Cazabonne à revenir au MoDem. « Dans les grands choix, il ne faut pas tergiverser, poursuit-il. Alain Juppé est l’homme qu’il faut à la France ». Benoît Martin est sur la même ligne et affirme : « les hésitations du président de l’UDI ne me conviennent pas ». « Je suis resté centriste et juppéiste » résume pour sa part Alain Dupouy qui fut de ceux qui ont œuvré en leur temps à l’installation d’Alain Juppé à Bordeaux. 

La fidélité à Alain Juppé est d’ailleurs ce qui explique l’arrivée d’Alain Moga, en provenance… de l’UMP. « Depuis trois ans, je n’avais plus de carte, explique l’ancien président du club de rugby de Bègles. Les Républicains ? Je ne connais pas (sourire). Je ne peux plus supporter les Sarkozy et les Morano et tous leurs discours excessifs ».

Source : France bleu du 03/02/16 

Retrouvez aussi l’article de Sud Ouest du 04/02/16


Posté dans Dans la presse, Gironde | 1 Commentaire »

1er tour des élections régionales…l’histoire est en marche !

Ecrit le 4 décembre 2015

B


Tags: ,
Posté dans Gironde, Vie politique | Aucun Commentaire »

Le Sud-Médoc veut le tram D à Saint-Médard

Ecrit le 30 novembre 2015

Les élus du Sud-Médoc lancent une pétition commune pour que le Tram D soit prolongé jusqu’à Saint-Médard-en-Jalles pour 2020. 4 000 personnes ont déjà signé.

SO30.11.15

Samedi matin, un stand étant installé à l’entrée du supermarché U de Lacanau. En sortant des courses, la clientèle pouvait apercevoir de grandes affiches mentionnant la future quatrième ligne de tramway de la métropole bordelaise. « Nous sommes ici pour faire signer une pétition, signale Adrien Debever, adjoint au maire de Lacanau et présent sur la liste de Virginie Calmels pour les élections régionales. Nous souhaitons mobiliser le Médoc pour que la ligne D rejoigne au plus vite Saint-Médard-en-Jalles, dans l’idéal dès 2020 ».

Pour le moment, Bordeaux métropole a acté une ligne D partant de la place des Quinconces de Bordeaux et reliant le quartier Cantinolle d’Eysines, à la limite du Taillan-Médoc. Un tracé qui permettrait aux Médocains d’accéder plus facilement au centre-ville de la préfecture de Gironde.

Les travaux débuteront dès le mois de janvier 2016 et devraient s’étaler sur presque trois ans.Un prolongement vers Saint-Médard-en-Jalles est aussi en projet, mais aucune date n’estfixée pour l’instant. « La décision sera prise lors de la réunion plénière de Bordeaux Métropole le 17 décembre. D’ici là, nous espérons faire pression pour que Saint-Médard soit désservi le plus rapidement possible ! »

En quoi les Canaudais se sentiraient concernés par la constructuion d’un tramway à cinquante kilomètres de chez eux ? « Si Eysines-Cantinolles devient le terminus définitif, les Sud-Médocains se retrouveront à prendre le tramway avec tous ceux qui arrivent du nord… Et ça va créer un trafic très lourd. »

Urgence grande ligne D

Alors le collectif, baptisé Urgence grande ligne D, va à la rencontre des habitants de la péninsule, au porte à porte ou sur les marchés, afin de les sensibiliser à la question.

L’opération est soutenue par de nombreux maires médocains, soucieux de dynamiser leurs communes avec l’arrivée du tram.

« Nous avons rencontré les maire de Lacanau, Carcans, Saint-Laurent-du-Médoc et Castelnau. Tous nous soutiennent, explique Michel Barat élu à Saint-Médard. a déjà recueilli plus de quatre mille signatures.

Source : Sud Ouest du 30/11/15


Tags: ,
Posté dans Dans la presse, Gironde, Lacanau | 7 Commentaires »

Aqui.fr : « Les candidats girondins de Virginie Calmels sont connus »

Ecrit le 2 novembre 2015

aquiEn ces temps d’élections régionales, la Garonne, décidément, apparaît comme le lieu stratégique pour présenter les listes de candidats. Après Alain Rousset qui avait procédé à l’excercice, sur l’eau, à bord du Sicambre, Virginie Calmels a présenté ces 48 candidats girondins (dont elle), en bordure du fleuve, dans le cadre bucolique de la Guinguette Chez Alricq, sur la rive droite de Bordeaux. Une liste qu’elle évoque comme « une équipe forte, renouvelée et d’union ». On peut en tout cas lui reconnaître que, dans les 12 premiers noms, éligibles même en cas de défaite, figurent Républicains, Modem, UDI et non encartés…

La Gironde est, quantitativement parlant, la section départementale la plus importante de la grande Région, puisqu’elle représente à elle seule 23% des électeurs. De quoi alors renouvelée une recette qui semble ici bien fonctionner : l’union entre droite et centre, sans oublier la société civile. « Notre union nous a permis de gérer Bordeaux et Bordeaux Métropole, et en poursuivant notre effort a permis une remise en cause historique du PS lors des départementales », souligne Virginie Calmels. Et pour cause, les 12 premiers candidats, comptent 2 MODEM, par ailleurs conseillers régionaux sortants : Yohan Taris en numéro 4, qui est aussi adjoint au Maire du Bouscat, et Martine Moga en n°7. Au nom de l’union figurent aussi 2 UDI, Nathalie Delattre, adjointe au Maire de Bordeaux et Aurélien Sebton, 30 ans adjoint au Maire de Talence, représentant aussi de l’argument «jeunesse »  de ce premier quart de la liste, ainsi qu’un candidat CPNT : Eddy Puyjalon, vice président de son parti au niveau national.
Dans ce haut de liste on constate par ailleurs trois autres conseillers régionaux sortant : Alexandra Siarri, sans étiquette, adjointe au Maire de Bordeaux en charge de la cohésion sociale et territoriale, au rang 11, juste derrière, Nicolas Florian, également adjoint au Maire de Bordeaux en charge des finances, de l’administration générale, et des ressources humaines, en n°10. Mais au nombre des élus régionaux sortants on notera la 3ème position sur la liste d’Hélène Estrade, Maire de Lapouyade. Une position attestant la volonté de la candidate à la présidence de la région, de représenter les territoires ruraux dès le haut de la liste. Dans cet esprit, figure également en n°10 Yves D’Amécourt, candidat malheureux au Conseil départemental, qui représente ici le territoire du Sauveterrois, ou encore Marie-Angélique Latournerie (n°9), conseillère municipale de Langon. Un visage qui marque le renouvellement voulue par Virginie Calmels. Le numéro 2 de sa liste, l’inattendu Pierre Durand, Champion Olympique de sauts d’obstacles à Séoul en 1998, illustrant la volonté de représentation de la société civile. Une société civile également présente dans le reste de la liste où l’on retrouve outre Pierre Durand, Mohamed Jamai, fondateur du club de boxe de Pessac, ou encore Matthieu Bissseni, champion d’Europe de Basket en 1984.

Une liste et un certain clinquantComptant évidemment avoir plus de 12 élus sur cette liste, les territoires de Gironde sont aussi présents sur le reste de la liste à travers par exemple,  Sophie Mette, conseillère régionale sortante, du territoire du bazadais, Bernard Lummeaux, « le monsieur culture » de la liste et adjoint au Maire d’Arcachon, Catherine Viandon, Maire de Saint Germain du Puch représentant du Libournais, tout comme Chantal Dugour, Conseillère municipale à Saint-Denis-de-Pile, ou encore Adrien Debever, adjoint au maire de Lacanau, en représentant du Médoc…

listeUne liste qui n’est pas sans avoir un certain clinquant au regard du choix des personnalités présentes issues de la société civile ou politique. En effet, au côté de l’ancienne dirigeante d’Endemol France et Endemol monde (entre autre), et du médaillé Olympique, candidatent des personnalités bien connues de l’écosystème métropolitain et girondin : parmi eux Sylvie Cazes, Présidente de la Cité du Vin, Stephan Delaux « Monsieur tourisme » de la liste, actuel adjoint au Maire de Bordeaux, et Président de l’Office de Tourisme et des Congrès de Bordeaux Métropole, Guillaume Petit, Directeur de l’EFAP (école française des attachés de Presse) ou encore François Sztark, Chef du pôle d’anesthésie du CHU de Bordeaux, Nicolas Brugère, adjoint au maire de Bordeaux, médecin généraliste et Président du Centre Communal d’Action Sociale de Bordeaux. Le monde économique reconnaîtra aussi la candidature, sa première en politique, de Betty Ourry, chef d’entreprise industrielle, Présidente de la délégation régionale de la FCE (Femme chef d’entreprise), élue à la CCI de Bordeaux.

Au total pour Virginie Calmels, « une liste faite de profils variés en phase avec les préoccupations des citoyens, en adéquation avec leur volonté d’alternance (…) loin du carcan socialiste stérile qui ne propose face à nous que la répétition d’un système en place et proche du gouvernement socialiste. » Un jugement sans nuance  bien à sa façon.
A noter que le tout dernier nom, en place de suppléant, est celui de Dominique Ducassou, conseiller régional sortant, symbole que le « renouvellement » volontiers affirmé ne se fait pour autant pas sans passage de relais d’une génération à l’autre.

Liste des candidats

Lire plus »


Tags:
Posté dans Dans la presse, Gironde | 8 Commentaires »

Sud Ouest: « Virginie Calmels a dévoilé sa liste en Gironde »

Ecrit le 31 octobre 2015

Tête de liste de la droite et du centre pour les régionales, Virginie Calmels a présenté sa liste girondine ce vendredi.

GenerationNouvelleRegion2
Virginie Calmels, la tête de liste de la droite et du centre, pour les régionales en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, a présenté sa liste girondine ce vendredi à la Guinguette chez Alriq, à Bordeaux.
Voici les 48 noms de cette liste. Les 12 premiers sont élus en cas de défaite. En cas de victoire, et selon les résultats, cette liste pourra compter entre 25 et 30.

1. Virginie CALMELS, Adjointe au Maire de Bordeaux en charge de l’économie, de l’emploi et de la croissance durable, Chef d’entreprise, 2 enfants, 44 ans.
2. Pierre DURAND, Champion Olympique de sauts d’obstacles à Séoul en 1988 avec Jappeloup, un enfant, 60 ans.
3. Hélène ESTRADE, Maire de Lapouyade, pharmacienne, 2 enfants, 59 ans.
4. Joan TARIS Adjoint au Maire du Bouscat en charge des finances, de l’économie et de l’emploi, directeur de cabinet du Maire de Saint-Médard-en-Jalles, 39 ans.
5. Nathalie DELATTRE, Maire Adjoint de Bordeaux Maritime, Conseillère communautaire, 2 enfants, 47 ans.
6. Yves D’AMECOURT, Maire de Sauveterre-de-Guyenne, Président de la communauté de communes du Sauveterrois, viticulteur, 6 enfants, 47 ans.
7. Martine MOGA, Conseillère régionale, membre du bureau la LICRA Bordeaux-Gironde, 3 enfants, 66 ans.
8. Eddie PUYJALON, Vice-président national de Chasse, Pêche, Nature et Traditions (CPNT) délégué départemental de CNPT, un enfant, 56 ans.
9. Marie Angélique LATOURNERIE, Conseillère municipale de Langon, Directrice d’un laboratoire d’analyses médicales, 4 enfants, 52 ans.10. Nicolas FLORIAN, Conseiller Régional, Adjoint au Maire de Bordeaux en charge des finances, de l’administration générale, des ressources humaines, un enfant, 46 ans.
11. Alexandra SIARRI, Conseillère régionale, Adjointe au Maire de Bordeaux en charge de la cohésion sociale et territoriale, fonctionnaire territoriale, 3 enfants, 43 ans.
12. Aurélien SEBTON, Adjoint au Maire de Talence en charge de la vie associative, de la jeunesse, de la politique de la ville, de la lutte contre les discriminations, chef d’entreprise dans l’hôtellerie et la restauration, 30 ans.
13. Sophie METTE, Conseillère régionale, Conseillère municipale de Bazas, élue communautaire de la Communauté de communes du Bazadais, 3 enfants, 56 ans.
14. Bernard LUMMEAUX, Adjoint au Maire d’Arcachon délégué aux affaires culturelles, Vice Président de la Communauté d’agglomération du bassin d’Arcachon Sud (COBAS), 66 ans.
15. Christelle LAPOUGE, Adjointe au Maire de Latresne en charge du Développement économique et communication, Directrice administrative d’une PME dans l’agro alimentaire, 2 enfants, 43 ans.
16. Mohamed JAMAI, Fondateur, entraineur et éducateur du club de boxe de Pessac Saige, 3 enfants, 49 ans.
17. Sylvie CAZES, Présidente de la fondation de la Cité du Vin, viticultrice, 3 enfants, 60 ans.
18. Nicolas BRUGERE, Adjoint au Maire en charge de la santé, des séniors et de l’autonomie, Vice-Président du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Bordeaux, médecin généraliste, 4 enfants.
19. Aurélie DI CAMILLIO, Adjointe au maire de Pessac secteur 4, déléguée à l’événementiel, collaboratrice d’élus au groupe Communauté d’Avenir à Bordeaux Métropole, 32 ans.
20. Xavier PARIS, Adjoint au Maire de Gujan-Mestras en charge des finances, Vice Président de la Communauté d’agglomération du bassin d’Arcachon Sud (COBAS), agent général d’assurance, 47 ans.
21. Betty OURRY, Chef d’entreprise, Présidente de la délégation régionale de la FCE (Femme Chef d’Entreprise), élue à la CCI de Bordeaux, 4 enfants, 40 ans.
22. Pierre BRAUN, Adjoint au Maire de Saint Médard en Jalles en charge du Sport, de la Jeunesse, de la vie associative et de la communication, 32 ans.
23. Mylène VILLANOVE, Conseillère municipale déléguée de Bordeaux auprès du Maire en charge des relations avec les territoires, Conseillère métropolitaine, 3 enfants, 55 ans.
24. Stephan DELAUX, Adjoint au Maire de Bordeaux en charge du tourisme, de l’animation de la ville, des grands évènements et de la vie du fleuve, Président de l’Office de Tourisme et des Congrès de Bordeaux Métropole, 3 enfants, 63 ans.
25. Catherine VIANDON, Maire de Saint Germain du Puch, Vice Présidente de la Communauté de communes du Libournais, 62 ans.
26. Bernard LAURET, Maire de Saint Emilion, Président de la Communauté de communes du Grand Saint Emilionnais, cadre agricole, 2 enfants, 58 ans.
27. Chantal DUGOURD, Conseillère municipale à Saint Denis de Pile et Conseillère à la Communauté d’Agglomération de Libourne (CALI), 46 ans.
28. Adrien DEBEVER, Adjoint au Maire de Lacanau en charge des finances et de la communication, 37 ans.

Lire plus »


Tags: , , ,
Posté dans Dans la presse, Gironde, Vie politique | Aucun Commentaire »

  • Lettre d’information


    Adresse email :  
    Inscription
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives


  • Vivons Lacanau

  • Vivons Lacanau

  • Génération Aquitaine
  • Tags


  • Wikio - Top des blogs - Politique
  • http://www.wikio.fr
    annuaire francophone