Avec Jean Lassalle, une écologie humaniste

Ecrit le 19 mars 2010

saint-louis-de-montferrand

Le développement durable et l’écologie sont des thématiques très prisées de tous les partis politiques. Pour certains, c’est même leur principal fond de commerce.

En réalité, ce sujet n’est la propriété de personne et doit être la préoccupation de tous.

La liste Forces Aquitaine et Jean Lassalle ont un programme qui s’inscrit profondément dans une démarche de développement durable. Il n’est pas constitué par des mesures « gadgets » à la mode, mais il est le fruit d’une réflexion en profondeur sur le fonctionnement de notre société.

Nous avons eu, entre autres, l’occasion d’illustrer ce programme lors de la venue de Jean Lassalle à Saint Louis de Montferrand, il y a une dizaine de jours.

Durement touchés par la tempête, Jean et un grand nombre de colistiers étaient venus apporter leur soutien aux sinistrés et rencontrer les associations telle que « Vivre Avec Le Fleuve », afin d’aborder les problématiques de la presqu’île d’Ambès qui sont liées aux activités humaines en inadéquation avec cet environnement à la frontière des mondes urbains et ruraux (Usines SEVESO, destruction de la zone humide augmentant les risques d’inondation,  transport du fret routier…).

Ce territoire illustre parfaitement la nécessité de concevoir le développement durable non pas comme un affrontement entre développement humain et  protection de la nature, mais comme la reconnaissance de l’interdépendance entre les deux et la nécessité de conjuguer  ces deux objectifs.

Ainsi, si Jean Lassalle devient le prochain Président du Conseil Régional d’Aquitaine, il mettra en place un développement durable sur trois axes :

  • Protection et mise en valeur des richesses naturelles de notre région : protection des paysages (surtout dans le cadre du projet LGV) et des cultures traditionnelles (viticulture, sylviculture, ostréiculture, pêche…). Avec, également, la lutte contre la pollution et les nuisances liées au mur de camion qui traversent du nord au sud notre région (autoroute de la mer, développement du ferroutage grâce au projet LGV…)
  • Développement d’une industrie et d’emplois « verts » : véritable source de création de richesses pour notre région et d’emplois pour l’avenir (formation professionnelle dans ce domaine, création d’un cluster autour de la voiture propre, et, si nécessaire, prise de participation dans le capital de sociétés pouvant développer ces activités…)
  • La promotion d’une approche sociale du développement durable à travers les relations et les conditions de travail : Création d’un label des entreprises socialement responsables (avec des critères tels que le turnover, l’importance des CDI, la formation…)  générant une mise en valeur et un soutien financier par le Conseil Régional.

A travers ces quelques exemples succincts, c’est toute la philosophie du programme de Jean Lassalle qui transparait : une volonté de voir les responsables politiques faire preuve de davantage de proximité en assumant un rôle de leader dans la mutation nécessaire de notre société. C’est aussi se tourner résolument  vers une activité humaine, non plus à court terme et individualiste, mais qui s’inscrira dans la durée avec une conception collective du rapport aux autres et à son environnement.

Voilà de quoi faire réfléchir quelques électeurs en quête de sens…

Adrien Debever
http://www.wikio.fr


Tags: , , , ,
Posté dans Ecologie, Gironde | Aucun Commentaire »

Laisser un Commentaire


  • Lettre d’information


    Adresse email :  
    Inscription
  • Articles récents

  • Catégories

  • Archives


  • Vivons Lacanau

  • Vivons Lacanau

  • Génération Aquitaine
  • Tags


  • Wikio - Top des blogs - Politique
  • http://www.wikio.fr
    annuaire francophone